Le redoublement généralement inefficace

- Un manque de moyens pour le soutien individualisé

Selon un récent rapport de l’OCDE, 38% des élèves français âgés de 15 ans déclarent avoir redoublé au moins une fois, soit le taux le plus important de tous les pays membres de l’organisation. Or de nombreuses études prouvent que le redoublement ne sert à rien. Les enseignants ne modifient pas leurs pratiques pédagogiques et les redoublants connaissent souvent les mêmes difficultés que lors de leur première année.

Pour éviter ces effets néfastes, la loi Fillon a mis en place en primaire un programme personnalisé de réussite éducative pour ces élèves redoublants. Les syndicats doutent néanmoins de l’efficacité de ces dispositifs en raison du manque de moyens. Le Syndicat des personnels de direction (SNPDEN) propose ainsi à l’Etat une contractualisation afin que les établissements s’engagent à réduire les redoublements. Les moyens économisés pourraient être maintenus et consacrés à la mise en place d’un soutien individualisé.

On constate néanmoins une baisse des redoublements depuis le début des années 1990. Ils sont passés de 8,5% en CP en 1990 à 7,2% en 2000 et de 10% en 6e en 1990 à 7,2% en 2000. Le redoublement coûte chaque année à l’Etat, environ 2 milliards d’euros.

Source : Le Monde

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.