Le bac S est devenu l’un des bacs les plus faciles à obtenir

Lu dans Le Figaro hier, le "

Et en 2006 précise le quotidien, le bac S a obtenu des taux de réussite record : 89,1 % de reçus parmi les inscrits, contre 84,3 % en ES et 83,2 % en L. Par ailleurs, « c’est aussi le bac qui recueille le plus de mentions bien et très bien ».
Et une fois leur diplôme en poche, que font les bacheliers S ? Seuls 15 % d’entre eux se dirigent vers une fac scientifique.

Le souci principal, c’est qu’il est possible d’obtenir son bac S même avec de mauvaises notes en sciences. Ce bac est en effet suffisamment généraliste pour permettre aux élèves de se rattraper grâce à d’autres matières. Les matières littéraires, les sciences de la vie et de la terre ont pris de l’importance, tandis que les heures de sciences pures se sont vues diminuées. La structure des épreuves joue aussi un rôle très important : les questionnaires à choix multiples, les coefficients des épreuves facultatives, les modalités d’évaluation des travaux personnels encadrés facilitent grandement la tâche des élèves, souligne le quotidien.

N’est-ce pas navrant ? Les premiers à en pâtir une fois encore seront les jeunes, qui mal formés en terminale, en subiront les conséquences dans l’enseignement supérieur. On se demande si finalement, cette sorte de dévalorisation du bac S -rendu plus facile pour lutter contre la désaffection des jeunes pour les sciences- ne se retourne pas à un moment ou à un autre contre le goût des sciences lui-même. En décourageant définitivement de s’y frotter les jeunes mal préparés.

Partagez l'article

73 commentaires sur "Le bac S est devenu l’un des bacs les plus faciles à obtenir"

  1. élève de terminale S  28 mai 2007 à 11 h 17 min

    je suis totalement d’accord avec Le S, si il y a plus de taux de réussite en S au bac, c’est peut être tout simplement parce que les élèves de S apprenent à travailler et cela tout au long de la filière, de plus en S il faut non seulement avoir un niveau correct en scientifique mais être correct dans toutes les matières, car les coefficients ne sont pas petits comme le prétend cet article et de plus cela marche dans les 2 sens car si l’on est seulement bon dans 2 matières les autres nous rabaisseront tout de même.Signaler un abus

  2. gd94  13 juin 2007 à 18 h 33 min

    s’il serait si facile que ça tout le monde ferait S donc il est pas si facile il est difficile et s’il a été plus facile en 2006 c’est à cause des manifestations et des blocus des lycées d’ailleurs des parties du programme de fin d’années était au bac et donc avec les cours supprimés ce n’était pas si facileSignaler un abus

  3. aliya(bac S)  14 juillet 2007 à 20 h 34 min

    Je suis totalement d’accord avec "LE S",et s’il y a le meilleur taux de réussite pour la fillière S c’est tous simplement parce que ce sont les meuilleurs de seconde qui accèdent à la filière scientifique!Signaler un abus

  4. Un autre S  17 septembre 2007 à 23 h 21 min

    Tout à fait d’accord avec Le S, cet article est même plutôt prétentieux je trouve, encore un journaliste qui a voulu mettre son grain de sel au lieu de se contenter de rapporter l’information.Signaler un abus

  5. remac  29 septembre 2007 à 13 h 59 min

    Citation de Duval-prof
    "Ainsi, une solution simple serait une refondation du système scolaire, basé sur une égalité entre les matières et avec des programmes ambitieux mais adaptés aux réalités éducatives, et avec des manuels utiles aux élèves (mais pas aux porte monnaie des grands éditeurs qui verrouillent le monde de l’édition scolaire)."

    Je trouve ça completement stupide, exemple, je fais un comparaison toute bête entre un bac S et un bac pro MRIM(dans l’info) dont je faisais parti. Ce bac pro compte 33heurs hebdo : (source : fr.wikipedia.org/wiki/Bac…
    dont 16h de matiere "non-general", Je sais pas combien d’heur hebdo compte un bac S admettons 33h aussi bref donc dans ce cas, j’applique ce que tu dis à la lettre pour quelq’un qui choisi un bac pro MRIM il va devoir passer 33h de matiere general pour etre au meme niveau + les 16h de matiere dans sa spécialitée. Donc au total le bac pro MRIM comptera 49 h de cours hebdomadaire, sachant qu’apres il y a les revisions, les devoirs à la maison etc… . Je vois pas comment c’est possible. En finalité, si ça devient comme ça, les gosses ne feront plus de spécialité, ils auront peur d’avoir trop d’heure.Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.