Ségolène Royal s’est rendu au lycée hôtelier Rabelais à Dugny en Seine-Saint-Denis au lendemain de la présentation de son programme électoral. La candidate socialiste, qui a mis l’éducation au cœur de son projet, a participé à une table ronde avec une trentaine d’enseignants du département.

Les professeurs ont notamment réclamé à Ségolène Royal de remettre en cause les suppressions de postes prévues par la droite. Sur ce point, la candidate à l’Elysée ne s’est pas directement prononcée. En revanche, elle a confirmé qu’elle était pour l’assouplissement de la carte scolaire. Ségolène Royal annonce une année de réflexion avant d’instaurer un « redécoupage à partir de la réalité du terrain. »

La question de la considération du corps enseignant a été évoquée par les intervenants qui attendent un signal fort de la gauche. Les participants attendaient sans doute que Ségolène Royal lève certains malentendus.

SourceS AFP, Libération