Le décret supprimant des décharges horaires pour les enseignants du secondaire est paru aujourd’hui mardi 13 février 2007 au Journal officiel.

« C’est de la provocation et cela implique une poursuite de l’action. (…) je pense que cela va exaspérer nos collègues. En termes de dialogue social, ce n’est pas très positif », a déclaré Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU. De son côté, Jean-Luc Villeneuve, secrétaire général du Sgen-CFDT, a souligné que « l’obstination du ministre de l’Education Gilles de Robien est révélatrice du mépris qu’il manifeste envers les enseignants ».

Les cinq fédérations de l’Education (FAEN, FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT, UNSA-Education) ont appelé dans un communiqué commun à « amplifier les actions » pour dénoncer les suppressions de postes et le décret sur leur temps de travail.

Source AFP