Orthographe : les élèves moins bons qu’avant

Les élèves de 2005 sont moins bons en orthographe que ceux de 1987. C'est la conclusion du livre "Orthographe, à qui la faute" de Danièle Manesse et Danièle Cogis, spécialistes en sciences du langage, à paraître le 22 février chez ESF éditeur.

Pour réaliser cette étude, les auteurs ont soumis, en 2005, 3000 élèves du CM2 à la 3e à une dictée extraite du Traité de l’existence de Dieu de Fénelon. Leurs résultats ont été comparés à ceux d’un échantillon équivalent, qui avait fait la même dictée en 1987. Il en ressort que les élèves d’aujourd’hui font en moyenne 13 fautes dans ce texte de 83 mots, contre 8 deux décennies auparavant.

« Si le ‘zéro faute’ est en voie d’extinction, n’est-ce pas parce que dans notre monde de l’image, l’écrit et l’orthographe ne sont plus des priorités? » s’interrogent Danièle Manesse et Danièle Cogis.

Ce n’est pas l’unique raison. Danièle Manesse, dans le cadre d’une interview qu’elle a accordée à l’AEF le vendredi 9 février, met en cause le mode d’enseignement actuel. Il s’est en effet beaucoup appuyé sur « des pratiques reposant sur l’intelligence de l’enfant et l’induction-déduction, qui n’accordent pas forcément le temps nécessaire à la capitalisation ».
Or poursuit-elle, « l’enseignement de l’orthographe doit reposer sur des automatismes, un peu comme les gammes permettent d’entrer en musique ».
Elle déplore aussi la baisse considérable du nombre d’heures hebdomadaires consacrée au français au collège : on est passé de 7h dans les années 70 à 4h30 aujourd’hui.

Quelles solutions pourraient alors être envisagées pour lutter contre cette chute du niveau ?
Tout d’abord surtout pas un retour à « une dictée par jour », mais plutôt une « dictée par mois ».
Danièle Manesse propose également une simplification de l’orthographe, par exemple celle des « doubles consonnes ou des lettres grecques ».

Simplifier, simplifier…

Simplifier l’orthographe, puis les maths, puis la physique, puis la philo…

« On ne pourra bien dessiner le simple qu’après une étude approfondie du complexe ».
C’est Gaston Bachelard qui le dit (dans Le Nouvel Esprit scientifique)

Partagez l'article

8 commentaires sur "Orthographe : les élèves moins bons qu’avant"

  1. casse noisette  12 février 2007 à 16 h 53 min

    Et pourquoi ne pas passer tout simplement au style SMS ?? Quitte à simplifier alors simplifions ! c bcp + facil è ça pren – de tps !!!! L’orthographe c’est sérieux, arrêtons de la brader…Signaler un abus

  2. brigitte  30 mars 2007 à 19 h 15 min

    travaillant dans plusieurs écoles ,je constate que plus les effectifs sont importants moins l’exigence est possible .Une activité de correction qui est menée comme une simple copie pour faire joli dans le cahier n’apprend rien et n’encourage pas à se corriger..quelques simplifications de l’orthographe ne seraient pas de refus ,j’en ai copier des mots qui ne suivent pas la règle apprise , et j’hésite toujours!! Signaler un abus

  3. pepe  16 avril 2007 à 18 h 58 min

    La révolusyon de l’ortograf è déja komansé é èl se propaj rapidman…-> http://www.ortograf.netSignaler un abus

  4. duval-prof  18 avril 2007 à 17 h 55 min

    La langue française n’a jamais été une langue figée : si son orthographe changeait dans un but de simplification, cela ne me gênerait pas plus que cela. Pour le langage SMS, il a été montré qu’il n’est pas plus simple que le français et qu’il est beaucoup moins précis au niveau sémantique.

    Je pense qu’il faut se tourner vers les recherches récentes sur la lecture, la mémorisation et la motivation pour améliorer l’étude du français.
    Et quant à ceux qui pensent qu’il faudrait "toujours plus" d’école, le débat actuel sur l’inflation scolaire et la méritocratie est en cours.

    Mais donner plus de cours, à partir de mauvais concepts, à des élèves découragés, je ne pense pas que ça produira du mieux.

    Même s’il est vrai que l’image envahit beaucoup trop notre quotidien, il est prouvé que la meilleure source d’informations reste la lecture. Plutôt que toujours vouloir "plus", et si on envisageait le "mieux" ou le "autrement" ?Signaler un abus

  5. pepe  24 avril 2007 à 18 h 37 min

    On-n è d’akor, pa de SMS, la norm ortograf.net è otre choz. Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.