Roland Veuillet, 51 ans, ne s’alimente plus depuis le 24 décembre 2006, soit 46 jours. Il se dit déterminé à aller jusqu’au bout pour obtenir l’ouverture d’une enquête administrative, le réexamen de son dossier et sa réintégration dans son poste d’origine. En effet, depuis quatre ans, ce conseiller principal d’éducation (CPE) tente d’obtenir du ministère de l’Education nationale l’annulation de la sanction qui le frappe : une mutation de Nîmes (Gard) à Lyon.

Le secrétaire général de la FSU souhaite rencontrer le premier ministre pour évoquer le cas de Roland Veuillet. Par ailleurs, l’universitaire Philippe Corcuff, sociologue à Lyon-II et militant altermondialiste, s’est associé à sa grève de la faim à partir du 31 janvier, et pour une durée symbolique d’une semaine.

Source Le Monde