Jean-Lou Chameau, diplômé français de l’ENSAM de Lille est actuellement le président du Californian Institute of Technology (Caltech), l’une des plus prestigieuses universités américaines. Il porte un regard sans concession sur l’enseignement supérieur français dont il est issu. L’ingénieur relève « un manque général de dynamisme et de flexibilité ».

Le président du Caltech estime ainsi que les ressources et les responsabilités dans le système français sont trop dispersées avec une multitude d’institutions, de pôles et d’acteurs. Selon lui, aucune institution française ne dispose des ressources matérielles et intellectuelles pour rivaliser avec le Massachusetts Institute of Technology (MIT), Caltech, Stanford ou même de grandes universités publiques comme Berkeley.

L’ingénieur déplore le manque de communication et d’échanges en France estimant que la recherche n’est pas bien intégrée. Et Jean-Lou Chameau ne pense pas que cela soit lié à un problème de moyens. En conclusion, il juge que les Etats-Unis forment des ingénieurs plus créateurs et plus entrepreneurs.

Source Les Echos