Le calcul mental dès la maternelle

- Les syndicats d'enseignants sont sceptiques

Après l’apprentissage de la lecture et de la grammaire, Gilles de Robien s’attaque aux mathématiques. La réforme sera officialisée en février par une circulaire. Le ministre compte introduire quinze à vingt minutes de calcul mental par jour à l’école primaire et l’apprentissage des quatre opérations élémentaires dès la maternelle.

Le ministre se base sur les recommandations de spécialistes qui insiste sur la « mise en place d’automatismes » dans le domaine du calcul et sur le besoin de maintenir constamment ces calculs en liaison avec la résolution de « problèmes concrets ».

Face à cette nouvelle réforme les syndicats d’enseignants restent sceptiques. Le SE-UNSA rappelle que le calcul mental et les quatre opérations sont déjà enseignés en primaire. L’organisation dénonce un « faux procès supplémentaires » fait aux enseignants. Le SNUIPP estime que Gilles de Robien « enfonce des portes ouvertes ». Enfin, la FCPE déplore « une gadgétisation de l’enseignement ».

Sources Le Figaro, Libération, AEF

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.