« Le ministre de l’Education a fait le choix de ne pas tenir compte de la colère qui s’est exprimée », lors de la grève du 18 décembre 2006, déclare une Intersyndicale aujourd’hui mardi 23 janvier 2007.

Composée de quinze syndicats représentant 99% des voix aux élections professionnelles, cette Intersyndicale appelle à multiplier les actions locales et à faire grève le 8 février pour protester contre un projet de décret allongeant le temps de travail de certains enseignants de collèges et lycées et instaurant la bivalence.

Elle réclame outre le retrait du texte, l’ouverture « de véritables discussions pour que des réponses soient apportées à la nécessaire prise en compte des réalités du métier ».

Source AFP