Pourquoi ne parle-t-on pas anglais ?

Pourquoi ne parle-t-on pas anglais, ou allemand ou italien, lorsque l'on quitte le lycée ? Pourquoi, après huit ans de cours et de leçons, qui plus est au meilleur âge, celui où le cerveau est le plus apte à l'apprentissage, est-on absolument incapable de s'exprimer convenablement et de comprendre autrui à l'étranger ?

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir travaillé et assisté studieusement aux cours, oh non ! Alors ?
Souvent, on ne parle pas en cours de langue vivante. On écrit, on note, on écoute -jamais quelqu’un de langue maternelle étrangère. Puis on relit chez soi. C’est tout. Finalement, peu de différence avec le cours de latin ou de grec, les langues anciennes.
Alors ?
Il est vrai aussi que lorsqu’on est vingt ou trente en classe, comment amorcer une discussion où chacun apprenne sérieusement ? Comment habituer les élèves à l’accent américain, berlinois ou madrilène dans de telles conditions ?
Il n’empêche, tout ceci est dommage, car en maîtrisant pas convenablement une ou mieux, plusieurs langues étrangères, on se prive de bien des horizons.

11 commentaires sur "Pourquoi ne parle-t-on pas anglais ?"

  1. Sarah  22 janvier 2007 à 16 h 49 min

    Pour apprendre une langue, il faut parler, parler et encore parler. Donc échangez le plus possible en anglais, allemand, espagnol, etc… vous verrez les progrès suivront comme par magie.Signaler un abus

  2. Un Lyceen  23 janvier 2007 à 9 h 18 min

    Nous sommes 13 dans ma classe (expérimental sur Paris), le seul problème est que notre professeur d’Espagnol n’est pas apte à enseigner cette langue (ne sait même pas conjuguer le verbe "ser" !) et notre professeur d’Anglais nous fais des cours de morales pendant 3/4 d’heures à chaque séance ! Il n’y a aucun gain pour nous non plus :'(Signaler un abus

  3. Karim  26 janvier 2007 à 10 h 06 min

    Etant donné le manque de pratique flagrant au lycée, une des alternatives possible est d’écouter des émissions de radio ou télévisées en langues étrangères. Je peux vous dire que c’est une méthode qui fonctionne assez bien, pour l’avoir pratiqué en terminal S alors que j’avais un prof absent les 2 mois d’avant le bac.Signaler un abus

  4. ZARA  26 janvier 2007 à 16 h 46 min

    Vous voulez apprendre convenablement une langue étrangère ? Il n’y a pas de secret, la solution qui fonctionne a tous les coups, c’est d’aller dans le pays et d’y rester quelques temps (stages, formations scolaires ou universitaires, travail, etc…). Vous êtes contraint de faire l’effort de chercher vos mots, puis vos phrases pour qu’on vous comprenne. Ces échanges sont très fructueux.Signaler un abus

  5. Alam  3 février 2007 à 20 h 09 min

    Le handicap de l’enseignement des langues vient de ce qu’il est conçu et conduit selon le schéma canonique de l’enseignement français (Ailleurs, je ne sais pas) : une classe (élèves et salle, élèves, le cul sur leur chaise, la salle, bien close), un prof (qui fait cours), une heure (c’est court), un programme, etc…
    Tout le monde sait que l’on apprendrait infiniment plus vite, sans le prof mais avec des interlocuteurs qui parlent la langue à apprendre, en faisant tout autre chose qu’apprendre,(la langue n’est plus un but, mais un moyen), dans des conditions de durée et d’action adaptées,…
    Mais pour ça, il faudrait tout chambouler, et quand on connait le mammouth !!! (Les statuts, les emplois du temps, les rituels…)
    Dommage, nos enfants maîtriseraient au moins deux langues étrangères, et on économiserait quelques milliers de postes de capéssiens et d’agrégés, inutiles et coûteuxSignaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.