Selon le Snes-FSU, principal syndicat du secondaire, de 53% (lycées) à 55% (collèges) des enseignants étaient en grève lundi 18 décembre 2006, pour protester contre le projet de décret relatif au temps de service des enseignants. Ce texte prévoit la suppression de certaines décharges statutaires des enseignants de collèges et lycées.

Le ministère de l’Education nationale a de son côté recensé 35,7% de grévistes dans les collèges, 38,9% dans les lycées généraux et technologiques et 23,6% dans les lycées professionnels. « Cette grève est l’une des plus fortes depuis 2003 », a estimé le Snes-FSU. « Elle donne la mesure de la colère qui anime la profession face aux initiatives et au mépris d’un ministre qui n’écoute rien et fait la leçon sur tout », a-t-il ajouté.

Sources Le Figaro, AFP