Une centaine de professeurs des écoles stagiaires ont investi mardi 12 décembre les locaux d’une antenne de l’IUFM à Mérignac (Gironde). Ces futurs enseignants protestent contre les nouvelles modalités de leur stage pratique, introduites à la rentrée.

Les manifestants contestent ces stages « filés » qui consistent à remplacer des professeurs titulaires sans formation préalable dès le début de l’année scolaire. Ils ne veulent pas être « parachutés » dans des classes et estiment que le métier ne s’apprend pas « sur le tas ». Un formateur de l’IUFM de Mérignac, membre de la FSU, affirme ne pas être opposé à la formation en alternance mais estime que « c’est comme si on laissait quelqu’un qui n’a jamais skié en haut d’une piste noire. »

Les futurs professeurs exigent ainsi que ces stages « filés » soient effectués sous la responsabilité d’un tuteur et qu’ils ne débutent pas avant la Toussaint.

Source AFP