Le SE-UNSA a suspendu sa participation à la réunion de concertation sur la direction d’école au ministère de l’Education. Le syndicat déplore que les discussions ne soient pas fondées sur des engagements financiers. Il déplore également les menaces de sanction qui pèsent sur les directeurs d’écoles qui maintiennent leur grève administrative.

L’organisation syndicale demande au ministère « de clarifier les choses pour crédibiliser ou non sa réelle volonté de dialogue ». Le SNUIPP-FSU et le SGEN-CFDT ont également décidé de ne pas participer aux négociations pour les mêmes raisons.

Avant de reprendre la concertation, les trois organisations exigent la levée des menaces des sanctions vis-à-vis des directeurs d’école qui continuent de bloquer la transmission des documents administratifs. Le SNUIPP et le SGEN renouvellent leur appel à maintenir la grève administrative et annoncent une journée nationale d’action le 22 novembre prochain.

Sources UNSA Education, AEF