Le SNUIPP-FSU et le SGEN-CFDT appellent à une journée d’actions le 22 novembre 2006 sur la direction d’école. Les deux syndicats demandent aux directeurs d’école de maintenir les modalités de blocage administratif des enquêtes lourdes. Leurs revendications : du temps de décharge de cours pour compenser leur surplus de travail et une meilleure reconnaissance de leur fonction.

Le SNUIPP et le SGEN estiment d’ailleurs que le protocole d’accord signé au printemps dernier par le seul SE-UNSA, « n’a aucunement réglé les questions du fonctionnement et de la direction des écoles ». Cette journée d’actions ne sera pas accompagnée de grève, puisqu’elle aura lieu un mercredi, jour où les écoles n’accueillent pas d’enfants.

Sources AFP, AEF