La polémique sur les méthodes de lecture relancée

- Rémi Brissiaud dénonce « les mots biaisés » de Gilles de Robien

Dans une tribune intitulée « Les mots biaisés de Robien » publiée dans le journal Libération, Rémi Brissiaud, maître de conférences de psychologie cognitive à l’IUFM de Versailles, critique sévèrement la généralisation de la méthode syllabique d’apprentissage de la lecture imposée par Gilles De Robien.

Gilles de Robien s’est récemment défendu de vouloir enfermer l’adjectif « syllabique » (qui définit la méthode obligatoire) dans un sens « que l’on présente comme archaïque. » L’auteur, qui prône une approche mixte de l’apprentissage de la lecture, lui répond que le terme « syllabique » correspond à une méthode synthétique à opposer au terme « globale » pour une méthode analytique et « semi-globale » ou « mixte » pour une méthode favorisant la combinaison des deux méthodes.

Rémi Brissiaud reproche à Gilles de Robien de n’avoir jamais employé le terme simple de « méthode mixte » pour qualifier cette dernière méthode. Selon lui, le ministre cherche au contraire à la disqualifier avec des termes repoussoir comme « globale » ou « semi-globale ». Le maître de conférence rappelle que la supériorité de la méthode syllabique n’a jamais été prouvée. Mais, selon lui, Gilles De Robien a réussi à inculquer cette idée aux parents qui n’hésiteront pas à acculer les enseignants qui ne l’emploieraient pas.

Source Libération

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.