Les recommandations du HCE sur la réforme des IUFM

- Un recentrage sur les compétences professionnelles

Le Haut Conseil de l’éducation (HCE) a remis, mardi 31 octobre, ses recommandations au ministre de l’Education nationale sur la réforme des instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM). Le Haut Conseil stigmatise la première année de « bachotage » qui conduit à titulariser des futurs enseignants même s’ils n’ont pas les aptitudes requises.

Pour éviter ces erreurs de recrutement, le HCE préconise de raisonner en termes de compétences professionnelles et non plus uniquement en termes de compétences disciplinaires et culturelles. Les compétences à prendre en compte la diversité des élèves, à gérer une classe, à travailler en équipe, à innover ou encore à agir de façon éthique et responsable sont mises en avant par le Conseil. Ces compétences devront être maîtrisées à la fin d’une formation initiale conçue sur trois années : la deuxième année de formation en IUFM et les deux premières années d’exercice du métier.

Le Haut Conseil souhaite aussi que la deuxième année d’IUFM soit plus longue de cinq à six semaines et fasse l’objet d’une alternance avec une formation sur le terrain. Elle doit être recentrée sur le « coeur du métier ».

A partir de ces recommandations du HCE, Gilles de Robien devrait ouvrir des consultations avec les syndicats dès le 6 novembre. Le projet définitif sera présenté dans les prochaines semaines en vue d’une intégration des IUFM aux universités d’ici trois ans, conformément à la loi Fillon.

Source Le Monde

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.