Les rapports d’audits consacrés à la grille horaires des enseignants viennent d’être rendus publics. Ils révèlent la forte augmentation du coût annuel moyen pour former les élèves. En 15 ans, ces sommes ont augmenté de 33 % pour un collégien atteignant 7 401 euros par élèves et par an. Ce coût élevé, supérieur à celui d’autres pays de l’OCDE, s’explique par des volumes horaires d’enseignement toujours plus élevés dans nos collèges. Mais l’enquête note que cette hausse n’a été suivie d’aucune amélioration des taux de réussite depuis 15 ans.

La facture s’est aussi considérablement alourdie au lycée : la dépense moyenne par lycéen a augmenté de 50 % entre 1990 et 2004 pour frôler 10 000 euros par élève et par an. Cette hausse s’explique par l’augmentation du volume horaire des enseignements, la multiplication des options et la réduction de la taille des classes. Mais comme au collège, les taux de réussite n’ont guère augmenté en 15 ans.

Les rapporteurs appellent à une action volontaire sur la masse salariale des personnels et une réforme pédagogique majeure, comme le plafonnement du redoublement. Car si rien n’est fait, le coût moyen d’un élève continuera d’augmenter.

Source Le Figaro