Ils leur rendent hommage dans un spot publicitaire, réalisé par le ministère de l’Education nationale et l’agence Havas, qui se conclut par « on doit tous quelque chose à un professeur ».

Ce spot, visible sur le site du ministère de l’Education nationale, sera également diffusé gracieusement sur les chaînes de télévision.

L’intention est bonne, mais est-ce vraiment bien utile ? Un simple clip suffit-il à restaurer la considération perdue ?