Lors de la Convention de l’UMP sur la recherche et l’université, Nicolas Sarkozy a proposé l’autonomie des universités. Le président du parti dit vouloir libérer les universités du « carcan administratif, centralisé et inefficace », en leur accordant une gouvernance autonome qui leur permettrait de « lutter à armes égales avec les grandes écoles ».

Cette autonomie signifierait pour les universités la liberté de recrutement des enseignants, un principe de valorisation des plus méritants et le droit de disposer de leur patrimoine ou encore de diversifier leurs recettes. Nicolas Sarkozy prône aussi une réforme des conseils d’administration des universités.

Le président de l’UMP a aussi abordé la sélection au cours du premier cycle universitaire. Il propose que les universités puissent imposer en fin de premier semestre une réorientation aux étudiants dont les résultats seraient insuffisants. Cela permettrait selon lui de réduire les places disponibles dans les filières sans débouchés. Nicolas Sarkozy promet enfin davantage de moyens avec une augmentation de 50 % du budget de l’enseignement supérieur d’ici à 2012.

Source : Le Figaro, Nouvel Obs