Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, vient d’adresser dans une lettre au ministre de l’Education pour que les interventions policières visant à rechercher des élèves ou des familles en situation irrégulière cessent dans les écoles ou à leurs abords.

Le syndicat rappelle que la police est intervenue ou à tenté d’intervenir dernièrement dans les écoles ou à proximité pour mettre la main sur des élèves sans papier, comme à l’école maternelle Jean Lolive de Pantin (Seine-Saint-Denis). La FSU estime que « l’Ecole publique doit rester un lieu qui accueille tous les enfants sans distinction d’origine, de religion ou de nationalité. »

L’organisation syndicale demande le soutien sans faille du ministre aux enseignants qui tiennent à défendre le principe fondamental du droit à l’éducation pour tous.

Sources AFP, AEF