Mise au point de Gilles de Robien sur l’apprentissage de la lecture

- Le ministre défend le déchiffrage dès la première leçon

Gilles de Robien a rappelé hier lundi 2 octobre, en clôture du séminaire sur les sciences de la lecture, aux enseignants la teneur de l’arrêté modifiant l’apprentissage de la lecture. Le ministre de l’Education a insisté sur la méthode du déchiffrage qui doit être appliquée dès la première leçon de lecture du cours préparatoire. Il s’agit de donner immédiatement aux élèves les outils pour déchiffrer les mots grâce aux associations graphèmes-phonèmes.

Gilles de Robien a indiqué qu’il serait « contre-productif de vouloir superposer l’apprentissage de la lecture et l’accès au sens du mot ». Il faut que l’enfant apprenne d’abord à reconnaître les sons élémentaires de sa langue – les phonèmes – et à établir des correspondances avec des combinaisons élémentaires de lettres – les graphèmes -, qui forment les mots.

Par ailleurs, Gilles de Robien déclare qu’il entend également réformer prochainement l’apprentissage du calcul.

Sources education.gouv.fr, AEF

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.