« Les esprits sont mûrs » pour un rapprochement entre universités et entreprises, ont déclaré Gilles de Robien, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et François Goulard, ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, dans une interview accordée aux Echos, aujourd’hui mercredi 27 septembre 2006.

« À nous d’accélérer le processus. » François Goulard annonce ainsi réfléchir « aux moyens de fusionner masters professionnels et masters recherche ». Concernant les classes préparatoires, l’objectif de 33% de boursiers d’ici trois ans est maintenu.

Par ailleurs, Gilles de Robien étudie dans le cadre des concertations sur la carte scolaire, « la possibilité d’ouvrir des prépas et des filières d’excellence dans les quartiers défavorisés ou de s’inspirer de démarches comme celle d’Henri-IV ».

Enfin, interrogé sur la réforme des IUFM, réforme attendue à l’automne, Gilles de Robien compte « développer la bivalence des enseignants jusqu’au lycée, mettre les étudiants le plus tôt possible en contact avec les élèves et mieux les préparer à la diversité des publics ».

Source Les Echos