Les médecins scolaires en colère

- Les syndicats dénoncent la perte d’un tiers des effectifs

Les syndicats de médecins scolaires s’alarment de la dégradation des conditions d’exercice de leur métier. Ils dénoncent la perte d’un tiers des effectifs en cette rentrée 2006 en avançant le chiffre d’un médecin scolaire pour 8 000 élèves.

Les syndicats soulignent que leurs missions ne cessent de s’élargir notamment en raison du projet de loi de protection de l’enfance qui prévoit un bilan physique et psychologique ainsi qu’un dépistage des troubles du langage obligatoire à 6 et 12 ans. Les médecins scolaires affirment qu’ils ne parviennent plus à voir tous les enfants dont ils ont la charge.

Selon les syndicats, certains départements souffrent plus particulièrement du manque de médecins scolaires, notamment en milieu rural. La Mayenne, par exemple, compte deux médecins pour 60 000 élèves.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.