L’Université de Paris-Dauphine s’installe en Amazonie

Création d'un nouveau diplôme universitaire de 3ème cycle de niveau Master 2 intitulé : « Management de la culture et développement des activités touristiques durables ».

Léon BERTRAND, ministre délégué au Tourisme et Bernard de MONTMORILLON, président de l’Université Paris-Dauphine, ont annoncé le jeudi 7 septembre 2006 la création d’un nouveau diplôme universitaire de 3ème cycle de niveau Master 2 intitulé : « Management de la culture et développement des activités touristiques durables », à Saint-Laurent du Maroni (Guyane).

L’enseignement comporte un tronc commun de haut niveau en droit, économie et gestion ainsi que deux spécialisations possibles : en Développement des activités touristiques durables d’une part et Management des activités culturelles, d’autre part, suivies chacune par la moitié des étudiants.

Source : Cabinet du ministre délégué au Tourisme

Partagez l'article

Google

3 commentaires sur "L’Université de Paris-Dauphine s’installe en Amazonie"

  1. Marjolaine SERRIER  24 novembre 2006 à 22 h 13 min

    Voila, je cherche les coordonnees des responsables de ce master car j’ai envoye une demande d’inscription pour l’annee prochaine 2007-2008 et je n’ai eu aucune nouvelle. Je suis enseignante a Mana (Guyane francaise) et je dois demander un conge formation a mon employeur et j’aimerai avoir quelques reponses concernant mon inscription pour l’annee prochaine. d’avance je vous remercie pour les renseignements que vous pourrez me donner. Melle SERRIERSignaler un abus

  2. jojo  23 mai 2007 à 15 h 23 min

    Melle SERRIER adressez vous à Mr Arnault Lagardère futur propriétaire des nouvelles universités de FranceSignaler un abus

  3. jm.gassend  2 novembre 2008 à 18 h 35 min

    Des artistes Amazoniens : sculpteurs et peintres indigènes, ont choisi de réinvestir leur culture dans un travail de création en liaison avec les enseignements traditionnels issus des plantes sacrées. Ils ont sculpté les légendes, peint les visions et donné à voir l’invisible au profane. Leur projet artistique en cours vise à financer un soutien aux peuples d’Amazonie afin qu’ils puissent protéger leur habitat naturel tout en en tirant profit. Les artistes cherchent des musées, des salles d’expositions à Paris capables de présenter leur travail et leurs intentions. Pour rendre visite aux sculptures à l’ancienne usine du Chemin de Vaux à Etréchy dans l’Essonne : contacter Jean-Michel de l’association Luz’in Art au 06 83 59 21 80 ou écrivez- lui jm.gassend@laposte.net Merci à vous de faire suivre l’info,

    Jean-Michel

    Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.