La Société des agrégés approuve la publication par le ministère du guide pratique destiné aux personnels de l’Education intitulé « Réagir face aux violences ». Elle juge, par ailleurs, nécessaire que les chefs d’établissement soient fermement soutenus lorsqu’ils devront appliquer les recommandations qui leur sont données.

En revanche, la Société des agrégés dénonce la note de vie scolaire et plus particulièrement le fait qu’elle soit prise en compte pour le brevet. Selon elle, une note de bonne conduite « ne saurait compenser des lacunes dans l’acquisition du savoir. » Les agrégés estiment que l’attribution du diplôme national du brevet doit sanctionner exclusivement la valeur scolaire de l’élève.

Source AEF