En cette rentrée 2006, le ministre de l’Education nationale a présenté son plan de lutte contre la violence scolaire lors d’un déplacement au lycée professionnel Louis-Blériot d’Etampes. Cet établissement avait subi une violente agression contre une enseignante en décembre dernier.

Alors que les actes de violence ont progressé de 0,5% l’année dernière, Gilles de Robien a présenté un nouveau guide pratique à destination des personnels de l’Education. Intitulé « Réagir face aux violences en milieu scolaire », ce guide indique la conduite à tenir face à des agressions ou aux phénomènes nouveaux comme le « happy slapping ».

Un mémento réalisé en collaboration avec les ministres de l’Intérieur et de la Justice est également destiné aux chefs d’établissement. Il répertorie les articles de loi ou qualifications pénales. Mais la mesure la plus controversée reste la possibilité pour ces chefs d’établissements de solliciter une présence policière dans l’enceinte scolaire si nécessaire.

Source L’Express