Un livre intitulé L’Ecole à deux ans : est-ce bon pour l’enfant ? (Editions O. Jacob) critique la scolarisation précoce des enfants. Selon cette étude, l’école à deux ans concerne 26,5 % des enfants, Même s’il a tendance à baisser en raison des classes déjà surchargées, ce taux reste un des plus élevés en Europe.

Or les auteurs Claire Brisset et Bernard Golse, appuyés par une équipe de chercheurs, estiment qu’il ne faut pas jeter prématurément les enfants dans le milieu scolaire. Selon eux, 50% des enfants trop tôt scolarisés seraient traumatisés par l’expérience (insomnie, troubles de la personnalités…).

Les auteurs estiment que l’école ne doit pas se substituer à un mode de garde et qu’elle n’est pas adaptée à l’attention que nécessite des enfants âgés de 2 ans. D’autant plus que ces scolarisations précoces sont souvent liés à la pénurie de places en crèche et au fait que l’école est gratuite.

Source Le Figaro