« Je compte modifier l’apprentissage du calcul et de la grammaire cette année: les programmes seront changés pour 2007 », déclare Gilles de Robien dans une interview publiée par Le Figaro, aujourd’hui lundi 4 septembre 2006. « En sixième, de nombreux enfants sont atteints de dyscalculie et ont du mal avec les mathématiques », souligne-t-il. « Il n’est pas normal que les enfants ne sachent pas poser une division en entrant en sixième.

Les quatre opérations doivent être apprises le plus tôt possible », précise-t-il. « Quant à la grammaire, elle est devenue très jargonnante (…) Les parents ne comprennent pas toujours ce qu’étudie leur enfant. Il faut simplifier et revenir aux fondamentaux : davantage de dictées, de leçons de grammaire et de conjugaison », estime-t-il.

Source Le Figaro