La solution, toute simple, consiste à instaurer un système de bons de récompense pour bonne conduite. Jusque-là rien de nouveau. Oui, mais il ne s’agit pas de n’importe quel bon ! Ce sont des bons pour une pizza ou un gâteau. Limité à quatre écoles test cette année, le dispositif a très bien fonctionné. Il va donc être étendu dès la rentrée prochaine à 80 établissements.
Cette idée ingénieuse et plutôt sympathique est-elle réellement adéquate ? La grande question qui me vient immédiatement à l’esprit : à l’heure où l’on tente de lutter contre le surpoids des enfants, n’est-ce pas une contre-initiative ? Toutefois est-ce qu’un bon pour crudités, panier vapeur ou yaourt maigre aurait le même impact ? J’en doute fort…