Tous les assurés âgés de 20 à 59 ans peuvent désormais racheter leurs années d’études supérieures diplômantes pour leur régime de base de retraite. Le décret a été publié au Journal officiel le 18 juillet 2006. Depuis 2003, seuls les plus de 54 ans avaient cette possibilité. Ce dispositif permet de racheter jusqu’à 12 trimestres de cotisations, à un coût variable selon l’âge, les revenus et l’option choisie.

Selon la Caisse nationale d’assurance-vieillesse, les personnes « âgées d’au moins 20 ans et de moins de 54 ans en 2004, qui présentent leur demande en 2006, bénéficieront d’un barème plus avantageux. L’âge pris en compte dans le barème 2006 pour déterminer le coût de leur rachat sera en effet diminué de deux ans. » Par ailleurs, les sommes dépensés sont déductibles du revenu imposable.

Sources RTL, Le Figaro