La FSU, premier syndicat de la fonction publique d’Etat, souligne les difficultés du ministère de l’Education nationale à faire face aux conséquences de la réforme des retraites de 2003. L’organisation affirme par exemple que le service des pensions refuse d’établir le dossier d’examen des droits de pension pour les fonctionnaires nés en 1947 ou antérieurement.

Selon le syndicat, les fonctionnaires qui doivent partir en retraite cette année ne vont avoir qu’une estimation ou une évaluation de ce qu’ils vont véritablement toucher. La FSU craint des retards de paiement de la pension de ces personnels.

Le syndicat pointe un défaut d’information et demande davantage de moyens matériels et humains au service des pensions afin qu’il puisse remplir sa mission.

Source AFP