Il est vrai que nous ne comprenons pas grand-chose à l’économie. Nous la subissons, c’est tout. Peut-on réellement se prévaloir du titre de citoyen éclairé, sans être capable d’analyser convenablement ce qui régit notre quotidien ? Inflation, hausse des prix, PIB, flux de capitaux, déficits budgétaires ou encore économie de marché sont des termes qui n’en finissent pas de nous troubler. Et pourtant, leur influence détermine notre niveau de vie.

Et qui sait, de solides notions économiques nous permettraient peut-être de mieux nous y retrouver au milieu de la jungle du politique. Et de juger, avec la pertinence adéquate, les programmes et initiatives de nos dirigeants. Ce qui ne serait pas si mal à la veille d’une présidentielle…