Neuf maires de l’Hérault mobilisés contre des fermetures de classes

- Ils viennent d’envoyer une lettre au ministre de l’Education

Les maires de neuf communes de l’Hérault se mobilisent contre la fermeture prévue de classes maternelles et primaires dans leur département. Dix postes d’enseignants doivent en effet être supprimés à la rentrée.

Soutenus par les parents d’élèves, ils viennent d’adresser une lettre au ministre de l’Education natioanle pour déplorer la suppression de ces postes décidé par l’inspection académique du département. Les élus de différentes étiquettes affirment que la population de l’Hérault ne cesse d’augmenter au rythme de 1.500 habitants par mois dans les villes et les villages situés à proximité de Montpellier.

De son coté l’inspection académique note que 19 classes doivent effectivement fermer dans des écoles primaires mais 19 autres classes doivent ouvrir. Ces fermetures et ouvertures restent « conditionnelles » en fonction des effectifs des élèves qui seront inscrits à la rentrée 2006.

Source AFP

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.