Mais en France ? Est-ce que finalement les journées scolaires ne sont pas trop longues, surtout pour les plus petits ? Quant au lycée, les rythmes sont particulièrement éprouvants. Cette étude prouve en tout cas que la solution miracle n’existe pas, puisque les Allemands ne sont pas satisfaits de leur système. Qui pourtant peut faire rêver bien des petits Français : des après-midi consacrées au sport ou à la musique, n’est-ce pas épanouissant ?

Il me semble que si. On peut toujours rêver d’emploi du temps au lycée où les interros de maths se font le matin, et non à 17h après un cours d’EPS bâclé, les cours de latin à 10h, et non à l’heure de la cantine, la littérature française pas systématiquement le vendredi à 17h30.

Et pour les petits de longues après-midi de musique, de peinture, de piscine.

ARS LONGA, VITA BREVIS !