« Les organisations syndicales ne cautionneront d’aucune façon les objectifs gouvernementaux visant à réduire de 8.700 emplois les effectifs de l’Education nationale en 2007 », a annoncé aujourd’hui lundi 19 juin dans un communiqué, une intersyndicale (Sgen-CFDT, Snes, Snuep, Snep, Se-Unsa, Snetaa, Unsen-CGT).

Ces syndicats ont précisé avoir quitté deux réunions de concertation avec le ministère de l’Education nationale sur des audits financiers. En effet, selon eux, « les conclusions des premiers audits de -modernisation de l’Etat- servent aujourd’hui de point d’appui au ministre de l’Education nationale pour justifier une grande partie des suppressions d’emplois annoncées ». Cinq audits sont normalement prévus concernant l’Education nationale.

Source AFP