Education ferroviaire

La fin des incivilités ? Vu cette semaine : Gilles de Robien a signé un accord avec Louis Gallois pour développer l'éducation civique ferroviaire. Il s'agit d'apprendre aux élèves à bien se comporter dans le train.

Cette initiative, déjà expérimentée cette année dans quelques classes, a pour objectif, précise le ministre de « lutter contre les actes d’imprudence, les dégradations, les incivilités ». Mais ne demande-t-on pas trop à l’école ? Education alimentaire, éducation à l’environnement, éducation des parents, éducation ferroviaire… L’école a-t-elle vocation à remplir toutes ces missions ?

Partagez l'article

Google

6 commentaires sur "Education ferroviaire"

  1. dimal  19 juin 2006 à 21 h 14 min

    effectivement, on lui donne de plus en plus à faire
    mais qu’est-ce qui l’est correctement ?Signaler un abus

  2. tchatcha  20 juin 2006 à 11 h 45 min

    Le problème, c’est qu’on ne peut pas tout demander à l’école. Les parents doivent être présent et donner au moins une éducation de base à leur(s) enfant(s). Je pense à des choses toutes simples, bonjour, au revoir, merci, s’il vous plaît…en tout cas, l’école ne peut pas tout toute seule.Signaler un abus

  3. véronique  23 juin 2006 à 18 h 44 min

    Il devrait être obligatoire de dire aux enfants qu’il y a une école de parents !Signaler un abus

  4. re - véronique  23 juin 2006 à 18 h 49 min

    Louis Gallois offrira à chaque enseignant pratiquant "l’éducation ferroviaire" des bons de réduction SNCF valables sur tout le territoire ainsi qu’un carnet de métro.Signaler un abus

  5. Kikirou  25 juin 2006 à 11 h 37 min

    Les hommes politiques, au service du système liberal, ne manquent pas de civilité. Sont-ils pour autant recommandables? Leurs destructions sont incommensurables et n’ont malheureusement pas atteint leurs limites.
    Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.