Pour sanctionner ces erreurs, la marge de manoeuvre est réduite : on enlève au maximum deux points par copie, 2 points pour 20 fautes. Les autres fautes…ne sont pas prises en compte ! Alors que faire ? Si l’on notait véritablement en fonction de l’orthographe, combien de reçus au bac ? Mais d’un autre côté l’orthographe finalement est-elle un critère décisif ? Ah, nostalgie, nostalgie des belles écritures… Mais bon est-ce que l’écriture fait tout ? A méditer tout de même !