Bac : problèmes de notation

Que faire de l'orthographe ? Libération met en avant aujourd'hui le véritable casse-tête pour les enseignants de la notation au bac de copies truffées de fautes d'orthographe. Le quotidien interroge ainsi plusieurs de ces "correcteurs à l''aipreuve' de la langue". Professeurs de philosophie et de français expriment leurs difficultés à noter des copies où l'orthographe est très malmenée. "Face aux copies, chaque correcteur est partagé entre le rire et les larmes" souligne l'article.

Pour sanctionner ces erreurs, la marge de manoeuvre est réduite : on enlève au maximum deux points par copie, 2 points pour 20 fautes. Les autres fautes…ne sont pas prises en compte ! Alors que faire ? Si l’on notait véritablement en fonction de l’orthographe, combien de reçus au bac ? Mais d’un autre côté l’orthographe finalement est-elle un critère décisif ? Ah, nostalgie, nostalgie des belles écritures… Mais bon est-ce que l’écriture fait tout ? A méditer tout de même !

11 commentaires sur "Bac : problèmes de notation"

  1. Marceline  13 juin 2006 à 13 h 28 min

    Pour moi, l’orthographe, c’est sacré !! Je travaille dans une grande entreprise, et je peux vous dire qu’en termes de recrutement, une lettre de motivation truffée de fautes franchira difficilement le cap…de la corbeille à papiers ! Donc oui à l’orthographe, par respect pour l’avenir de nos jeunes.

    Signaler un abus

  2. bouba  20 juin 2006 à 11 h 53 min

    Je suis d’accord avec Marceline, l’orthographe a une importance prépondérante à l’embauche… mais dans la vie de tous les jours celle-ci est moindre, il faut un juste équilibre, faire quelques fautes ce n’est pas grave (tout le monde en fait, moi le premier), en faire 10 toutes les deux lignes ça devient plus que problématique. Le phénomène des sms, mms et autres msn ne font rien pour arranger ce problème.Signaler un abus

  3. nina  23 juin 2006 à 13 h 11 min

    les erreurs ( et non les fautes) d’orthographe doivent être sanctionnées lorsqu’elles changent le sens de la phrase . Autrement : ce n’est pas justement une faute que d’en faire mais ……en entreprise l’importance de ce problème n’est pas négligeable ; il faut le rppeller aux étudiants.Signaler un abus

  4. Emeline  24 juin 2006 à 9 h 31 min

    Ce n’est peut-être pas le critère décisif en effet, mais lire un texte truffé de fautes, c’est très pénible : il faut parfois relire deux ou trois fois la même phrase avant de comprendre ! Alors oui à une vraie réforme de l’orthographe, mais accompagnée d’une ambitieuse relance de l’enseignement de la langue écrite !Signaler un abus

  5. Jacques  24 juin 2006 à 10 h 53 min

    Une maman se plaint :
    "ma petite fille écrit comme elle parle" (entendez avec des "fautes")…
    la petite fille qui écoute intervient :
    " Pourquoi, maman, je parle mal ?"
    S’il fallait connaître l’orthographe pour parler cela réduirait sensiblement les échanges verbaux.
    Mai tout est dans la mesure : une secrétaire se doit de connaître et maîtriser parfaitement l’orthographe (avec l’aide du dictionnaire et des correcteurs orthographiques), surtout pour corriger les erreurs d’écriture de ses "patrons".
    Un mécanicien auto n’a pas besoin de la même maîtrise, et ceux qui mettent au panier des demandes d’emploi au vu de la seule orthographe se privent probablement de professionnels tout à fait compétents dans leur branche.
    Tout est dans la mesure. Faire 10 fautes par ligne au Bac est inacceptable, laisser subsister quelques erreurs qu’on saurait corriger (le reste du texte le prouve) n’est pas très grave surtout si les idées et la façon de les présenter sont excellentes.
    L’orthographe n’est qu’une convention; un pneu dégonflé n’en est pas une, le danger n’est pas le même.
    Le même texte soutenu à l’oral serait exempt de toute punition orthographique, beaucoup de brillants parleurs écrivent fort mal au niveau orthographique.
    L’orthographe est importante, c’est une politesse appréciée, mais elle n’est pas vitale et a souvent empêché de brillants esprits, qui n’étaient pas visuels, d’occuper la place qui leur revenait.Signaler un abus

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.