Lors d’une visite d’une classe d’intégration spéciale à Combs-la-ville (Seine-et-Marne), lundi 29 mai, Dominique De Villepin a souhaité amplifier les efforts de l’Etat en faveur la scolarisation des enfants handicapés.

Après la loi sur le handicap du 11 février 2005, le Premier ministre fixe un double objectif : « former les jeunes handicapés pour leur donner les meilleures chances de s’insérer dans la société » et « améliorer les dispositifs d’accueil pour ces enfants et ce dès le plus jeune âge ». Dominique De Villepin souhaite que tous les enfants handicapés puissent être scolarisés dans une école proche de leur domicile et y disposer de l’accompagnement nécessaire.

Le premier ministre a reconnu que les besoins en auxiliaires de vie scolaire ou en classes spécialisées restent importants. Il compte réunir prochainement le ministre délégué aux Personnes handicapées, Philippe Bas, et le ministre de l’Education, Gilles de Robien, pour apporter « des réponses à la hauteur des enjeux. »

Source AEF