TBI de poche : Pas une solution au rabais

Lors d’un précédent article sur les tableaux blancs interactifs paru sur Vousnousils1, Bernard-Yves Cochain mettait en doute certaines fonctionnalités des tableaux blancs intéractifs mobiles. Thierry Klein, Directeur de Speechi2 et spécialiste des tableaux blancs interactifs mobiles, a souhaité donner son avis sur l’utilisation de cette technologie pour l’éducation.

Tout d’abord pour les non-initiés, qu’est-ce qu’un tableau blanc interactif « de poche » ?

Le TBI portable pèse moins de 300g, se transporte dans une petite mallette et peut s’utiliser sur n’importe quel support (mur, tableau blanc métallique, Velleda ou autre). Le TBI de poche peut être installé en 2 mn. De ce fait, n’importe quel enseignant peut continuer à faire son cours dans sa classe contrairement à un TBI « classiques » qui est souvent réservé à une salle multimédia. Par ailleurs, Comme l’électronique du tableau n’est pas dans le tableau lui-même, le TBI de poche est inattaquable aux coups de compas, dégradations multiples et variées, volontaires ou non, qu’on retrouve dans les écoles.

Leurs fonctionnalités ne sont-elles pas moindres qu’un TBI, comme le laissait entendre dans un de nos articles précédents Bernard-Yves Cochain ?

Il n’y a aucune différence de nature entre un TBI portable et un TBI non portable, de même qu’il n’y a pas de différence entre un ordinateur portable et un ordinateur fixe. Il y a juste, la plupart du temps, un avantage d’usage pour le TBI portable de même qu’il y a un avantage d’usage pour l’ordinateur portable. Notre dispositif « de poche » est d’ailleurs intégré tel quel dans des dispositifs fixes.

De même, on parle de problème de points chauds concernant les TBI « de poche », qu’en est-il exactement ?

Je pense qu’il s’agit d’un combat d’arrière-garde. Laissez-moi d’abord vous rappeler ce qu’est un point chaud. C’est le reflet de la lampe du vidéoprojecteur sur la surface de projection. Ce reflet peut parfois être gênant, surtout dans le cas d’une utilisation prolongée. Mais ce point chaud éventuel ne dépend que de la surface de projection, pas de la nature du dispositif de poche. Concrètement, un point chaud ne peut arriver que si on utilise le projecteur pour éclairer des surfaces très brillantes. Si vous projetez sur un mur blanc, ou sur un tableau mat ou même sur une simple planche de contreplaqué, vous n’aurez jamais de point chaud3.

Actuellement, les opérations menées par le ministère de L’Education nationale privilégient les tableaux blancs interactifs. Les TBI « de poche » auraient-ils une mauvaise image auprès du ministère ?

Il faudrait poser la question au ministère ! Mais à mon avis, ce n’est absolument pas le cas. Disons que nos TBI portables constituent une technologie de rupture et comme à chaque fois, ça peut déranger certains usages ou des acteurs qui se considèrent comme établis. Le ministère a eu, il y a 2 ans, la volonté de faire décoller l’usage des TBI et a d’abord dû convaincre de l’intérêt du système en faisant des expérimentations dans des écoles. Le résultat est qu’il y a environ 3000 TBI dans les écoles et collèges aujourd’hui. C’est un premier résultat plus qu’appréciable dans l’absolu mais qui place la France loin derrière des pays comme l’Angleterre, qui compte plus de 300 000 TBI installés. Il y a une vraie fracture numérique à ce niveau entre la France et des pays comme les USA, ou même le Mexique. Notre objectif, ce n’est plus d’expérimenter mais bien de rattraper ce retard gigantesque. 

                              Propos recueillis par Raphaël Rech


(1) Tableaux blancs interactifs : comment choisir ? 
(2) blog, site
(3) il existe des techniques très simples, décrites dans le blog, pour éviter tout point chaud.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.