Arno Klarsfeld a remis son rapport au ministre de l’Intérieur sur la délinquance des mineurs. L’avocat recommande ainsi un repérage précoce des troubles du comportement chez l’enfant. L’auteur propose d’investir très tôt sur les enfants présentant des caractéristiques qui peuvent conduire, selon lui, à la délinquance : famille éclatée, parents au chômage, violence au sein de la famille, parent(s) étranger(s), parents ne maîtrisant pas la langue française. Il s’agit d’aider ces enfants et leurs parents grâce à un mentor provenant de la société civile (monde des affaires, profession libérale…) qui s’engagerait à le suivre au cours de son enfance et son adolescence.

Arno Klarsfled suggère d’instituer très tôt un signalement systématique aux parents et à la justice des enfants à l’absentéisme lourd. Il propose de prévoir des cours encadrés après les heures régulières et d’ouvrir les écoles pendant les vacances. Enfin, il estime nécessaire de rétablir une certaine discipline à l’école car « il ne peut y avoir enseignement sans discipline et respect pour l’enseignant. »

Source AEF