Les syndicats SGEN-CFDT et SNUDI-FO ont annoncé qu’ils ne signeront pas le protocole d’accord sur la direction d’école. Pour le SNUDI-FO, le protocole du ministère ne répond pas aux véritables revendications des directeurs d’école en terme de décharges, de revalorisation financière, d’allégement des tâches et de clarification de leurs responsabilités.

Le SGEN pour sa part estime que deux mesures restent inacceptables mais reconnaît « le mérite » de Gilles de Robien d’avoir relancé ce dossier. L’organisation approuve l’attribution d’un quart de décharge à tous les directeurs des écoles à quatre classes, et reconnaît le principe d’une assistance au directeur d’école.

En revanche, le SE-UNSA a décidé de signer le protocole d’accord même s’il « ne satisfait pas toutes les revendications ». Le syndicat décide de suspendre la grève administrative qui durait depuis 6 ans. Reste désormais au SNUIPP-FSU, premier syndicat du premier degré, à se prononcer.

Sources AEF, AFP