« Il faut trouver les modalités pour qu’on ne puisse pas se servir d’un téléphone portable à l’intérieur d’une classe », a déclaré le ministre de l’Education Nationale, Gilles de Robien, aujourd’hui 3 mai 2006 sur Canal Plus. « C’est la moindre des choses, on est là pour recevoir du savoir. » « Il y a toujours un vestiaire pour pouvoir déposer son manteau, son bonnet et son cache-col », a-t-il ajouté, suggérant que les élèves pourraient y laisser également leur téléphone avant d’entrer en classe.

Source AP