La réduction des inégalités pas assez flagrante en ZEP

- Même si le nombre d’élèves par classe a un impact sur la réussite

La Direction de l’Evaluation et de la Prospective (DEP) du ministère de l’Education nationale vient de publier une étude qui indique que la taille des classes a un impact sur la réussite scolaire.

Ainsi la réduction d’un élève par classe des effectifs au CE1 conduit à une augmentation de 0,7 point du score obtenu par les élèves défavorisés aux évaluations de mathématiques de début de CE2. Mais l’enquête montre que si la politique en faveur des ZEP était supprimée, l’écart moyen de réussite scolaire entre écoles ZEP (actuellement 21 élèves par classe en moyenne) et non-ZEP (22,8 élèves) progresserait de 14%. Dans le second degré cela aboutirait à une augmentation de 10% au collège et de 3% au lycée.

En revanche une réduction de 5 élèves par classe entraîne une réelle réduction des inégalités. L’étude conclue que la politique de moyens supplémentaires limités pour ZEP n’a qu’un effet léger sur la réduction des inégalités. Les auteurs, Thomas Piketty (directeur d’études à l’EHESS) et Mathieu Valdenaire (doctorant à l’EHESS) prônent une véritable politique de ciblage des moyens en faveur des ZEP.

Source education.gouv.fr

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.