Le groupe UMP à l’Assemblée nationale invite les partenaires sociaux à « tourner la page » dans la crise du CPE. La première rencontre entre les syndicats et les parlementaires a lieu aujourd’hui mercredi 5 avril. Elle vise à élaborer la proposition de loi aménageant le CPE. Le président du groupe UMP promet que tout pourra être abordé.

Les partenaires sociaux exigent toujours le retrait pur et simple du CPE et l’ont rappelé lors de la journée d’action organisée ce mardi. Le président de l’UMP, Nicolas Sarkozy, a précisé vouloir dialoguer sans tabou avec les syndicats en évoquant à demi-mot la possibilité d’une abrogation du CPE.

Jacques Chirac de son côté demande que la proposition de loi soit élaborée « en totale cohérence entre les présidents de groupe UMP à l’Assemblée, Bernard Accoyer et au Sénat, Josselin de Rohan, le Premier ministre, ainsi que les deux ministres en charge du dossier, Jean-Louis Borloo et Gérard Larcher ». Nicolas Sarkozy a reçu le message et tente désormais d’afficher l’unité de son parti et du gouvernement.

Source RTL