Le député UMP de l’Eure Jean-Pierre Nicolas a déposé une proposition de loi pour rendre obligatoire la mention « Liberté, égalité, fraternité » sur le fronton des établissements scolaires.

Selon ce texte, la devise républicaine devrait figurer sur tous les établissements publics et privés de l’enseignement primaire et secondaire et sur tout autre bâtiment abritant un service public.

Dans une autre proposition de loi, le même député propose que le pavoisement du drapeau national soit également obligatoire de manière permanente sur les mairies, les établissements scolaires publics et privés de l’enseignement primaire et secondaire.

Source : AEF