Le Pedibus est un ramassage scolaire pas comme les autres. Imaginé en 1991 par un Australien, David Engwicht, le Walkingbus a été repris en Suisse sous le nom de Pedibus, en 1998. Dès 2002, Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) ouvre sept lignes menant à deux écoles. Des dizaines d’autres villes ont depuis leurs pédibussiens. C’est le cas par exemple de Nantes, avec 1 ligne créée il y a deux ans à l’initiative de Benoît Lesne, parent d’élève.

L’idée, qui a ses adeptes dans toute l’Europe, est simple. Délaissant la voiture, les enfants vont à l’école à pied, en groupe, bien encadrés par des parents bénévoles. Aujourd’hui, entre quinze et vingt enfants ont pris l’habitude de cette petite trotte de ramassage scolaire sans car. Trois adultes accompagnent le cortège de bout en bout. Au total, ils sont une dizaine de parents à se relayer avec des plannings réalisés sur deux mois.

Source Libération