Liliane Sprenger-Charolles, directrice de recherche et Pascale Colé, professeur des universités, viennent de publier un texte commun consacré à l’apprentissage de la lecture. Les deux universitaires entendent ainsi dépassionner le débat et assurent que l’application de la nouvelle circulaire « n’implique pas une révolution ».

La pratique quotidienne, dès le début du CP, d’activités centrées sur les correspondances grapho-phonémiques semble la méthode la plus efficace selon les études internationales sur lesquelles se basent les deux auteurs.

Ces études montrent aussi que l’impact est plus fort lorsqu’il débute précocement. Les deux universitaires préconisent donc de courtes séquences d’entraînement à la conscience phonémique dès la grande section de maternelle.

Source : AEF