Dans une interview à Libération, François Fillon revient pour la première fois sur son passage au ministère de l’Education Nationale. L’ancien ministre, auteur de la loi sur la réforme de l’école, affirme que son successeur a été nommé avec la mission d’enterrer ce texte. Mais il constate que Gilles De Robien « met en oeuvre la plupart de ses dispositions, parfois sans le dire ! »

Sur l’apprentissage à 14 ans, François Fillon rappelle qu’il « n’est pas favorable au fait que des enfants sortent du système éducatif avant l’âge de 16 ans ». L’ancien ministre craint que cela soit désormais le cas.

François Fillon déclare également que « la droite a un problème avec l’éducation » car on la soupçonne « souvent injustement, de n’être mue que par l’objectif de faire des économies ». Il affirme enfin n’avoir pas digéré que le Conseil Constitutionnel retoque une partie de sa loi et se demande « s’il n’y avait pas un aspect conjoncturel à cette décision. »

Source Libération