Un groupe de travail vient d’élaborer le projet de cahier des charges de la formation des enseignants. Ce document précise que la formation en IUFM doit répondre aux prescriptions de la loi d’orientation sur l’avenir de l’école, à savoir la réussite de tous les élèves et une meilleure ouverture de l’école sur le monde.

Ce cahier des charges conserve l’architecture de la formation des enseignants. Il prévoit cependant des ateliers d’analyse pratique professionnelle ou l’instauration de stages en entreprises. Il définit le futur enseignant comme un « spécialiste de la transmission des savoirs et des apprentissages scolaires ». L’enseignant doit aussi être un « interlocuteur reconnu lorsqu’il s’agit d’établir un dialogue avec les parents d’élèves ou la communauté scolaire ».

Ce document devrait être remis prochainement à Gilles De Robien qui devrait saisir pour avis le Haut Conseil de l’Education au printemps prochain.

Source AEF