Jacques Chirac a décidé de la date du 10 mai pour commémorer l’abolition de l’esclavage. Le 10 mai correspond à la date anniversaire de l’adoption de la loi reconnaissant la traite et l’esclavage comme un crime contre l’humanité en 2001.

Dans ce cadre, le président a indiqué que l’esclavage devait « trouver sa juste place dans les programmes de l’Education nationale à l’école primaire, du collège, du lycée ». Le chef de l’Etat souhaite que la connaissance scientifique de « cette tragédie » soit développée. Un centre de recherche sur le sujet va également être créé sous l’égide d’Edouard Glissant, docteur ès lettres et écrivain martiniquais.

Source AEF